Le visage et la place de Marie

Publié le 28/11/2014 à 23:55 par jesuslalumieredeverite
Le visage et la place de Marie

Le visage et la place de Marie

Le visage et la place de Marie, mère de Jésus sont indissociables de l'histoire du christianisme depuis les origines.

Appuyés sur les évangiles et sur les premiers conciles, les chrétiens reconnaissent à la Vierge Marie le titre de Mère de Dieu.

Cela parce qu'elle est la mère de Jésus et que Jésus est Dieu.

Pour la tradition catholique, elle est, non seulement figure et modèle des croyants, de celles et ceux qui font confiance à la Parole de Dieu, mais elle est aussi pleinement associée à la gloire de son fils, Jésus le ressuscité.

Préservée du péché, élevée dans la lumière, elle intercède pour nous auprès de Dieu tout en étant proche de notre humanité.

Visage de tendresse, d'amour et de miséricorde, elle ne cesse de nous conduire vers Jésus.

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit

Publié le 27/11/2014 à 21:38 par jesuslalumieredeverite
Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit

 

Mon Seigneur et mon Dieu, je Te rends grâce pour tous les bienfaits que Tu m’as accordés aujourd’hui. Je Te demande pardon pour toutes les fautes que j’ai commises durant cette journée ; je regrette de tout mon cœur de T’avoir offensé et je prends la ferme résolution de ne plus pécher, avec l’aide de Ta Sainte Grâce Divine. 

Le Saint-Esprit en nous est la clé

Publié le 26/11/2014 à 21:08 par jesuslalumieredeverite
Le Saint-Esprit en nous est la clé

Le Saint-Esprit en nous est la clé

Le Saint-Esprit en nous est la clé de notre victoire, car selon 2 Corinthiens 3.17 : "Le Seigneur, c'est l'Esprit ; et là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté."

Le Seigneur nous libère par sa Parole et par son Esprit en nous, mais ce n'est pas automatique.

Nous devons lire et étudier sa Parole pour la mettre en pratique.

En la mettant en pratique, nous recevrons la plénitude de son Esprit, si nous la demandons (Luc 11).

Le Seigneur a dit : Si vous m'aimez, gardez mes commandements, et je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur : l'Esprit de vérité...il vous conduira dans toute la vérité" (Jean 14 et 16).

Pour recevoir le Saint-Esprit, nous devons nous repentir pleinement de nos péchés, être complètement immergé (baptisé) dans l'eau selon l'autorité du Christ, et être prêt à marcher selon sa Parole et son Esprit chaque jour.

Voici ce que la Bible déclare : "Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de toute iniquité" (1 Jean 1:9).

"Celui qui cache ses transgressions ne prospère pas, mais celui qui les avoue et les délaisse trouvera miséricorde" (Proverbes 28:13).

Le Psalmiste David a écrit : "Lave-moi complètement de mon iniquité, et purifie-moi de mon péché, car je reconnais mes transgressions.

O Dieu ! aie pitié de moi dans ta bonté...efface mes transgressions...crée en moi un coeur pur.

Lave-moi et je serai plus blanc que la neige" (Psaume 51).

L'apôtre Pierre a dit : "Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé (immergé selon le grec) au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit" (Actes 2:36). 

Pour les apôtres, la plénitude leur a été donné parce qu’ils ont obéit, persévérant dans la prière et la louange pendant 10 jours.

 

Nous devons nous aussi demander et persévérer dans la prière, la louange et l’adoration pour recevoir la plénitude du Saint-Esprit.

Seigneur, pour tes merveilles, béni sois-tu

Publié le 25/11/2014 à 18:06 par jesuslalumieredeverite
Seigneur, pour tes merveilles, béni sois-tu

Seigneur, pour tes merveilles, béni sois-tu

Béni sois-tu, Seigneur, pour tes merveilles...

Béni sois-tu, Seigneur, pour le matin triomphant qu'annonce le concert innombrable des oiseaux, pour la pluie qui claironne, la joie d'un jour nouveau, 
pour l'odeur du foin fraîchement coupé et le bourdon qui fait écho à la cloche de l'église.

Béni sois-tu, Seigneur, pour le murmure de la source, pour les montagnes roses et bleues, et pour l'alouette dont le vol se perd dans le firmament, pour la chaude caresse du soleil, pour les genêts éclatants, et pour la lavande mauve, pour la fourmi laborieuse et pour l'abeille bourdonnante et affairée... pour l'olivier qui scintille dans la gloire de midi...

Béni sois-tu, Seigneur, pour la lumière tamisée du soir qui pose comme un voile diaphane sur la montagne, pour la brise fraîche et parfumée de la nuit, pour le rossignol émerveillé.

Béni sois-tu, Seigneur, pour tous les sourires du monde que tu nous as façonnés avec art et tendresse et que nous ne savons plus bien souvent contempler. 
Pour l'allégresse du matin, la splendeur de midi et la douceur du soir.

 

Béni sois-tu, Seigneur.

Seigneur Jésus

Publié le 25/11/2014 à 13:20 par jesuslalumieredeverite
Seigneur Jésus

Seigneur Jésus

Seigneur Jésus, nous joignons nos sincères actions de grâces pour toutes tes bontés envers nous: pour notre existence, pour notre raison, pour tous les autres dons et toutes les autres facultés de l’âme et du corps; pour notre santé, pour nos amis, pour notre nourriture et pour nos vêtements; pour tous les conforts et toutes les autres commodités de la vie.

Nous adorons surtout la miséricorde que tu as manifestée en envoyant ton Fils dans le monde, pour nous racheter du péché et de la mort éternelle, et en nous donnant la connaissance et le sentiment de nos devoirs envers toi.

Nous te bénissons pour la patience que tu as montrée envers nous, malgré nos graves et nombreuses provocations; pour toutes les lumières, toutes les assistances et toutes les consolations de ton Saint-Esprit; pour tes soins continuels et ta vigilante providence sur nous, durant tout le cours de notre vie, particulièrement pour ta clémence et tes bienfaits pendant la journée qui vient de s’écouler.

Et nous te supplions de nous continuer tes bénédictions et de nous accorder la grâce de témoigner notre gratitude par une sincère obéissance aux lois de celui par les mérites et l’intercession de qui nous les avons toutes reçues, ton Fils, Jésus-Christ, notre Sauveur. 

 

Amen.

Garde en moi l'espérance

Publié le 24/11/2014 à 02:45 par jesuslalumieredeverite
Garde en moi l'espérance

Garde en moi l'espérance

Apprends-moi, Seigneur, à bien user du temps que tu me donnes pour travailler, et à bien l'employer sans rien en perdre.

Apprends-moi à tirer profit des erreurs passées sans tomber dans le scrupule qui ronge.

Apprends-moi à prévoir le plan sans me tourmenter, à imaginer l'œuvre sans me désoler si elle jaillit autrement. Apprends-moi à unir la hâte et la lenteur, la sérénité et la ferveur, le zèle et la paix.

Aide-moi au départ de l'ouvrage là où je suis le plus faible.

Aide-moi au cœur du labeur à tenir serré le fil de l'attention, et surtout comble Toi-même les vides de mon œuvre. Seigneur, dans tout labeur de mes mains, laisse une grâce de Toi pour parler aux autres, et un défaut de moi pour parler à moi-même.

Garde en moi l'espérance de la perfection, sans quoi je me perdrais d'orgueil.

Purifie mon regard : quand je fais mal, il n'est pas sûr que ce soit mal et quand je fais bien, il n'est pas sûr que ce soit bien. Seigneur, ne me laisse jamais oublier que tout savoir est vain, sauf là où il y a travail, et que tout travail est vide, sauf là où il y a amour, et tout amour est creux qui ne me lie à moi-même et aux autres et à Toi.

Seigneur, enseigne-moi à prier avec mes mains, mes bras et toutes mes forces.

Rappelle-moi que l'ouvrage de mes mains t'appartient et qu'il m'appartient de te le rendre en te l'offrant.

Que si je le fais par goût du profit, comme un fruit oublié je pourrirai à l'automne.

Que si je le fais pour plaire aux autres, comme la fleur de l'herbe je fanerai au soir.

Mais si je le fais pour l'amour du bien, je demeurerai dans le bien.

Et le temps de faire bien et à ta gloire, c'est tout de suite.

 

Amen.

Par Jésus-Christ notre Sauveur

Publié le 24/11/2014 à 02:39 par jesuslalumieredeverite
Par Jésus-Christ notre Sauveur

Par Jésus-Christ notre Sauveur

Il nous est dit dans 1 Timothée 2.3: “Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur…”. Dans les lettres de Paul, donc dans le Nouveau Testament, Dieu nous est aussi présenté comme étant le Sauveur. Ainsi, dans 1 Timothée 4.10, il est dit: “… nous mettons notre espérance dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes…”. Et encore dans 2 Timothée 1.10: “… qui a été manifestée maintenant par l’apparition de notre Sauveur Jésus-Christ…”. Nous voyons Paul, ici, mettre Jésus-Christ exactement au même niveau que Dieu. Il ne cache pas qu’il s’agit d’un seul et même Dieu. Chacun devrait prendre cela au sérieux. Si Dieu n’était pas ce Sauveur, révélé comme homme en Jésus-Christ, alors nous aurions en fait deux Sauveurs. Celui qui accepte la notion de plusieurs Personnes au sein de la Divinité, fait Dieu menteur, car Il dit dans Osée 13.4: “Tu ne connais d’autre Dieu que moi, et il n’y a pas de Sauveur que moi”. — Ajoutons encore à cela une comparaison tirée de Tite 3.4:“Mais, lorsque la bonté de Dieu, notre Sauveur…”. — Et encore, dans Tite 3.6: “… par Jésus-Christ notre Sauveur…”. Dans cette épître de Paul à Tite, en l’espace de trois versets, il désigne une fois Dieu comme Sauveur, et une autre fois c’est Jésus-Christ qu’il appelle Sauveur. Par ces paroles, la preuve est apportée — on ne peut plus clairement — que Paul, en plein accord avec tous les prophètes, enseigne que le seul vrai Dieu est le Sauveur qui s’est révélé à nous en Jésus-Christ. C’est pour cela qu’il dit aussi dans Ephésiens 2.20: “Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes,…”. Il n’y a là rien d’approximatif.

Nous voyons ainsi l’entière harmonie entre l’Ancien et le Nouveau Testament. Celui qui enseigne d’une autre manière a besoin d’être lui-même instruit. Que Dieu, le Seigneur, fasse grâce au lecteur, afin qu’il s’arrache de tout enseignement issu de l’entendement humain s’opposant à l’enseignement biblique, — et qu’il puisse être introduit dans la révélation de Sa Parole!

Dieu avait déjà fait dire par Son prophète que son peuple périssait par faute de connaissance. Nous lisons dans Osée 4.6: “Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance”. Dans ce passage, Dieu parle même aux conducteurs spirituels par ces mots: “Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce”. — Ce sérieux avertissement de Dieu par la bouche de Son prophète nous concerne tous aujourd’hui. Si nous méprisons la vérité, il ne nous reste plus que le mensonge, comme nous le témoigne d’ailleurs cette parole de 2 Thessaloniciens 2.10-12: “… parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés”. Dans la même pensée, Paul poursuit au verset suivant: “Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité”. Puis, aux versets 15 et suivants, il nous exhorte à demeurer fermes dans la doctrine: “Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et retenez les enseignements que vous avez appris… Or notre Seigneur Jésus-Christ lui-même, et notre Dieu et Père, qui nous a aimés… veuille consoler vos cœurs, et vous affermir en toute bonne œuvre et en toute bonne parole!” 

JÉSUS FLAMME DE TOUS LES ESPOIRS

Publié le 24/11/2014 à 02:36 par jesuslalumieredeverite Tags : amour dieu enfants
JÉSUS FLAMME DE TOUS LES ESPOIRS

JÉSUS FLAMME DE TOUS LES ESPOIRS

 

O Jésus, mon Rédempteur et mon Dieu, nonobstant le grand amour qui vous a porté à répandre tout votre sang précieux pour les hommes, ils ne vous refusent pas seulement leur amour, mais ils vous offensent, vous outragent, blasphèment votre nom et profanent les jours consacrés à votre culte.

 

Ah ! puissé-je offrir quelque satisfaction à votre Cœur divin ! Puissé-je réparer l’ingratitude dont vous êtes victime de la part du plus grand nombre des hommes ! Je voudrais pouvoir vous prouver combien je désire, en présence de tous, honorer votre Cœur adorable, répondre par l’amour à son immense amour et accroître de plus en plus votre gloire ! Je voudrais pouvoir obtenir la conversion des pécheurs et secouer l’indifférence de tant de chrétiens qui, peu sensibles au bonheur d’être les enfants de l’Eglise, votre épouse, n’ont à Cœur ni ses intérêts, ni ceux de votre gloire. Je voudrais pouvoir désabuser ces catholiques qui, tout en se distinguant par les œuvres extérieures de charité, demeurent trop attachés à leurs opinions, répugnent à se soumettre aux décisions du Saint-Siège, ou nourrissent des sentiments peu conformes à son enseignement ; je voudrais qu’ils comprissent enfin que celui qui, en toutes choses, n’écoute pas l’Eglise, n’écoute pas Dieu toujours présent en elle.

Vierge sainte, mon guide et ma souveraine

Publié le 22/11/2014 à 20:00 par jesuslalumieredeverite
Vierge sainte, mon guide et ma souveraine

Vierge sainte, mon guide et ma souveraine

Comme Eve, ayant un époux, mais étant vierge encore, fut par sa désobéissance un cause de mort pour elle-même et pour tout le genre humain, ainsi Marie vierge fut, par son obéissance, une cause de salut pour elle-même et pour tout le genre humain.

Le nœud de la désobéissance d'Eve a été défait par l'obéissance de Marie, car ce que la vierge Eve avait lié par son incrédulité, la Vierge Marie l'a délié par sa foi.

De même que celle-là se laissa séduire par la parole de l'ange la poussant à se séparer de Dieu en transgressant sa parole, de même celle-ci acquiesça au message de l'Ange lui annonçant qu'elle porterait Dieu, en obéissant à sa parole.

Si celle-ci désobéit à Dieu, celle-là se laisse persuader d'obéir à Dieu de sorte que la Vierge Marie devint l'avocate de la vierge Eve. Et, de même que le genre humain a été attaché à la mort par une vierge, c'est par une Vierge qu'il est sauvé.

Vierge sainte, mon guide et ma souveraine, je viens me jeter dans le sein de votre miséricorde, et mettre, dès ce moment et pour toujours, mon âme et mon corps sous votre sauvegarde et sous votre protection spéciale.

Je vous confie et je remets entre vos mains toutes mes espérances et mes consolations, toutes mes peines et mes misères, ainsi que le cours et la fin de ma vie, afin que, par votre intercession et par vos mérites, toutes mes œuvres soient faites selon votre volonté et en vue de plaire à votre divin Fils.

 

 

Que l’Eternel

Publié le 20/11/2014 à 23:46 par jesuslalumieredeverite
Que l’Eternel

Que l’Eternel

Que l’Eternel nous bénisse et nous garde. Que l’Eternel fasse luire son visage sur nous et nous soit propice.

Que l’Eternel tourne sa face vers nous et nous donne la paix, dès cette nuit et à jamais. 

 

Amen.


DERNIERS ARTICLES :
Jésus toujours vainqueur
Jésus toujours vainqueur
Seigneur Jésus
Seigneur Jésus   Seigneur Jésus, toi qui fixes sur moi, sans cesse, le regard de tes yeux pleins de bonté et d'amour, toi qui as tendu la main et qui m'as aidé à me relev
Par l'intercession de la Vierge Marie
Par l'intercession de la Vierge Marie   Dieu qui, par la résurrection de ton Fils, notre Seigneur Jésus Christ, as fait briller la joie dans le monde, daigne, par l'inter
La naissance de Jésus
La naissance de Jésus L'histoire de la naissance du Christ telle qu'elle nous est racontée dans l'Évangile selon Saint Luc. Alors que Marie était sur le point d'accoucher
Naissance de Jésus-Christ (Matthieu 1.18-25)
Naissance de Jésus-Christ (Matthieu 1.18-25) Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte,